dimanche 30 septembre 2012

GRASSE

Le samedi 22 septembre nous sommes partis en moto pour la ville de Grasse, nous sommes partis plusieurs motos  , le départ de Carpentras a eu lieu à 9heures ,5motos, 8 personnes, petite halte à Manosque chez la maman de Rémi café, brioche, jus de fruit au rendez vous , un plaisir de lui faire un petit coucou chaque fois que l'on passe de ce côté puis à  12h pique nique au bord de la rivière , temps splendide, et soleil au rendez vous
arrivés à Grasse vers 18h 18h30 , 1 couple nous a rejoint entre temps, après avoir ravitailler les motos , nous partons à la recherche d'un hôtel , nous en trouvons 1 à Mouans Sartoux l'accueil pas très sympathique mais la chambre propre et confortable, petit déjeuner bien garni
nous mangeons dans une pizzeria qui fait les livraisons, le monsieur malgré l'heure tardive ,nous ouvre, nous installe comme il peut et accepte de refaire de la pâte
nous avons passées une superbe soirée ou la bonne humeur était de sortie

le dimanche matin , nous visitons la parfumerie FRAGONARD,  endroit splendide ,

 parfum enivrant
Capucine

Afin de capturer au mieux les odeurs de fleurs, de végétaux ou de tout autre élément offert par la nature et de répondre à une demande en croissance vertigineuse, les parfumeurs ont imaginé au cours des siècles des techniques d'extraction et de conservation leur permettant d'obtenir les matières premières les plus pures et les plus concentrées.
Les découvertes de la chimie moderne offrent également aujourd'hui la possibilité de reproduire en laboratoire les odeurs naturelles.

Techniques de Parfumerie

La distillation

La distillation
La technique de la distillation repose sur la capacité de la vapeur d'eau à capter les huiles essentielles. Connue dès l'Antiquité, elle s'est perfectionnée dans la civilisation arabe à partir du 8ème siècle et reste aujourd'hui une technique majeure de la parfumerie traditionnelle à faire infuser les fleurs ou autres éléments odorants dans des matières grasses, huiles ou graisses, préalablement chauffées. Les mélanges obtenus sont ensuite filtrés à travers des tissus afin d’obtenir des onguents parfumés. Cette technique connue dès l’Antiquité fut complétée au cours des siècles avec les progrès réalisés dans les autres méthodes d’extraction. Le lavage mécanique à l’alcool de ces pommades parfumées dans des batteuses permet ainsi de produire un extrait alcoolique parfumé après séparation des produits graisseux et alcooliques.
Les fleurs les plus fragiles, comme le jasmin, la tubéreuse ou la jonquille ne supportant pas d’être chauffées, se développa également la technique de l’enfleurage à froid. Très répandue dans la région grassoise jusque dans la première moitié du 20ème siècle, elle consiste à étaler une couche de graisse inodore sur les parois d’un châssis en verre que l’on recouvre ensuite de fleurs. Ces fleurs sont renouvelées jusqu’à ce que la graisse soit saturée de parfum. Les pommades parfumées obtenues peuvent être utilisées en l’état pour la fabrication de produits cosmétiques. Traitées à l’alcool dans des batteuses pour les décharger de leur graisse, elles permettent d’obtenir après évaporation une absolue.

L'enfleurage

L'enfleurage
La technique de l'enfleurage repose sur le pouvoir des corps gras à absorber naturellement les odeurs. Elle peut être pratiquée, selon la différence de résistance des plantes à la chaleur, à chaud ou à froid. L'enfleurage à chaud ou macération consiste àà faire infuser les fleurs ou autres éléments odorants dans des matières grasses, huiles ou graisses, préalablement chauffées. Les mélanges obtenus sont ensuite filtrés à travers des tissus afin d’obtenir des onguents parfumés. Cette technique connue dès l’Antiquité fut complétée au cours des siècles avec les progrès réalisés dans les autres méthodes d’extraction. Le lavage mécanique à l’alcool de ces pommades parfumées dans des batteuses permet ainsi de produire un extrait alcoolique parfumé après séparation des produits graisseux et alcooliques.
Les fleurs les plus fragiles, comme le jasmin, la tubéreuse ou la jonquille ne supportant pas d’être chauffées, se développa également la technique de l’enfleurage à froid. Très répandue dans la région grassoise jusque dans la première moitié du 20ème siècle, elle consiste à étaler une couche de graisse inodore sur les parois d’un châssis en verre que l’on recouvre ensuite de fleurs. Ces fleurs sont renouvelées jusqu’à ce que la graisse soit saturée de parfum. Les pommades parfumées obtenues peuvent être utilisées en l’état pour la fabrication de produits cosmétiques. Traitées à l’alcool dans des batteuses pour les décharger de leur graisse, elles permettent d’obtenir après évaporation une absolue.

L'extraction par des solvants volatils

L'extraction par des solvants volatils
L'extraction par des solvants volatils consiste à dissoudre la matière odorante de la plante dans un solvant que l'on fait ensuite évaporer. Cette technique pratiquée dès le 18ème siècle avec de l'éther produit coûteux et fortement inflammable, utilise de nos jours des solvants plus adaptés comme l'hexane ou l'éthanol.
Les végétaux sont placés dans d'énormes cuves en acier appelées extracteurs et soumis à des lavages successifs aux solvants qui se chargent ainsi de leur parfum. Après décantation et filtrage, le solvant est évaporé afin d'obtenir une sorte de pâte fortement odorante appelée concrète pour les fleurs et résinoïde pour la matière dérivée du traitement des plantes sèches (racines, mousses…).
Après une série de lavages à l'alcool dans des batteuses mécaniques et de glaçages, la concrète donne naissance à une essence pure appelée absolue.

Autres techniques

Autres techniques
L'extraction au gaz carbonique supercritique consiste à utiliser comme solvant un dérivé du dioxyde de carbone dont la facilité d'élimination permet une production à moindre coût
L'expression à froid est destinée aux seuls hespéridés (oranges, citrons, bergamotes…) dont les huiles essentielles se trouvent dans le zeste. Raclées manuellement ou mécaniquement, ces écorces délivrent un mélange d'huile odorante et d'eau. Cette matière est ensuite centrifugée et filtrée avant d'être concentrée.
L'infusion est plutôt destinée aux matières sèches (gousses de vanille…). Ces matières premières sont plongées pendant une longue période de plusieurs mois dans des solvants (alcool…) ne nécessitant pas ultérieurement d'élimination. Avec les progrès de la chimie moderne, ce procédé très coûteux n'est presque plus utilisé de nos jours.
Les nouveaux procédés chimiques répondent aux besoins toujours plus importants du marché et à une volonté de constance dans la composition et la qualité des produits de parfumerie.
Le fractionnement consiste à isoler les différents constituants des essences. Les isolats ainsi obtenus servent de base à la production de matières odorantes dont le parfum peut différer de celui de la plante originale. L'eugénol, extrait du clou de girofle, développe une odeur d'oeillet, alors que le citral, dérivé du lemongrass, offre un parfum de violette
La chromatographie en phase gazeuse permet de recenser les molécules entrant dans la composition d'une odeur ainsi que leur dosage, afin de dupliquer ensuite cet assemblage.
Dernier né de ces techniques modernes, le headspace permet de capter au mieux, par le biais d'un gaz neutre, les molécules odorantes des fleurs les plus réfractaires aux procédés d'extraction précédents, comme le lilas ou le muguet. Après une analyse chromatographique, le travail du parfumeur consiste alors à les reproduire.
.

Matières premières

Les matières premières d'origine végétale

Les matières premières d'origine végétale
Les matières premières d'origine végétale entrant dans la composition des parfums proviennent de toutes les régions du monde où elles sont sélectionnées pour leur qualité et leur originalité. Les fleurs sont aujourd'hui les composants les plus connus du grand public.… lire la suite : les matières premières d'origine végétale

Les matières premières d'origine animale

Les matières premières d'origine animale
Les matières premières d'origine animale, beaucoup moins connues que les végétales, sont maintenant presque systématiquement remplacées par des produits de synthèse afin de préserver la survie des espèces. La Parfumerie Fragonard, par souci écologique, a ainsi totalement cessé de les utiliser.… lire la suite : les matières premières d'origine animale

Les matières premières de synthèse

Les matières premières de synthèse
Les matières premières de synthèse sont de nos jours la base de la parfumerie. Les progrès de la chimie moderne depuis le milieu du 19ème siècle ont permis le développement d'une parfumerie industrielle répondant aux attentes de qualité et de volume du marché mondial.… lire la suite : les matières premières de synthèse
la parfumerie FRAGONARD tiens une place importante à GRASSE
sur la place de GRASSE se trouve un marchand de thé ,il nous a fait goûté du thé à la bergamote (excellent)  , l'ayant découvert chez ma copine marie sylvie je lui ai demandé s'il avait des fleurs de lotus pour le thé il en avait et m'a même conseillé des fleurs de jasmin , trés sympa je vous transmet son site

 



 départ vers  Fréjus ,de là une équipe reste sur place  , Rémi, Pascale et nous  rentrons sur Carpentras car Pascal doit être rentrée sur Lyon le soir même pour récupérer son fils, très bon week-end beau temps bonne humeur était au rendez vous

1 commentaire:

  1. Une ballade passionnante et instructive qui m'a fait penser au film "le parfum" ! Tu l'as vu ? L'enfleurage est utilisé dans ce film... Je vais de ce pas voir le site du comptoir des thés.
    Bises et à bientôt pour d'autres aventures !

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.